Une explosion de goûts, de couleurs et de parfums

Peu de personnes savent que dès le Moyen-âge les cuisiniers siciliens étaient les plus recherchés par toutes les cours européennes : en effet ils jouissaient d'une réputation méritée qui en faisait les gardiens authentiques de saveurs recherchées et exquises. Aujourd'hui encore, une visite du territoire du District Taormine Etna offre la possibilité de faire connaissance avec une tradition culinaire très ancienne dont les racines plongent jusqu'à la Grèce Classique. En effet, le territoire de Catane doit aux anciens Grecs ses plats simples et naturels liés à la terre et à la mer et connus aujourd'hui dans le monde entier : pour les pâtes, les spaghettis à l'encre de seiche, la "scacciata farcita", les pâtes "ncasciata", "alla carrettiera" et les pâtes à base d'aubergines et de fromage de brebis, appelées "alla Norma" en l'honneur du compositeur Vincenzo Bellini, de Catane. En ce qui concerne les plats de poisson, les "mascolini" et les sardines "a beccafico" ne sont qu'une partie des spécialités que vous pourrez savourer dans une des "trattorie" typiques du territoire de Catane. Dans le territoire de Messine, foyer maritime de la Méditerranée et point de rencontre historique de cultures et l'aliments provenant du monde entier, vous découvrirez une tradition gastronomique recherchée mais insolite, et surtout originale. En effet, au cours des siècles c'est justement à travers le détroit de Messine que furent introduits dans l'île les mets de la tradition arabe et normande qui ont enrichi la gastronomie traditionnelle sicilienne. On doit aux Normands l'introduction de la morue salée et du stockfish, à la base du délicieux "stocco alla messinese" (ou "alla ghiotta"), mais aussi de l'espadon, dont la pêche dans le détroit suit une tradition millénaire, et des "scabbacchieddi fritti" un plat typique de la cuisine pauvre des pêcheurs. Les influences mauresques sont présentes dans les fameux "arancini di riso" et dans le "piacintinu" un fromage produit dans des paniers, parfois saupoudré de safran. L'élevage traditionnel des moutons et des chèvres est lié à une production renommée de fromages, le "pecorino" poivré ou nature, la "ricotta" fraîche, salée et au four, la "tuma" et le "caciocavallo" en forme de poire. Les spécialités à base de légumes potagers comme les aubergines, le chou-fleur "a vastedda" et les olives, témoignent de la présence d'une nature florissante et généreuse à l'ombre du grand volcan. Justement, sur les pentes de l'Etna les raisins abondants se transforment en vins excellents : les Etna rouge rubis au parfum intense et au goût plein, les blancs homonymes également précieux avec leurs reflets dorés et les vins rosés au parfum intense et au goût sec accompagnent les plats du terroir. Zudem bietet die Gegend ein önologisches Panorama antiker Tradition, vom intensiven und eleganten Duft des Myle I.G.T., der auf den Hügeln von Taormina und Castelmola angebaut wird, zum Mamertino di Taormina, wertvoller Nektar mit einem intensiven Duft und einem süßen Geschmack, der mit seinen 16 Grad, einen exzellenten Wein um das Essen abzuschließen darstellt. Et pour accompagner la table des gâteaux, une variété parfumée de liqueurs de dessert, dont le Marsala, le "mandarinetto" enivrant et les "rosoli" au pistache, à la cannelle et à la mandarine. Toute la majesté du grand volcan est enfermée dans le Feu de l'Etna, un puissant élixir rouge feu dont l'effet provoque sur le palais une explosion surprenante. Nombreuses sur tout le territoire, les "trattorie" et les "cantine" vous offrent un repas traditionnel savoureux accompagné des grand vins locaux, entourés d'une ambiance accueillante typique de la région. Tout cela sans jamais négliger un excellent rapport qualité/prix.