La section archéologique du musée civique de Maletto possède des objets provenant des fouilles accomplies à partir de 1987 par les services de la Surintendance de Catane, des reconnaissances de surfaces effectuées par la Durham University en collaboration toujours avec la surintendance, et de différentes trouvailles ayant eu lieu sur le territoire. Les plus anciennes traces laissées par l’homme remontent à la fin du VI millénaire av. J.-C., ce sont des fragments de céramiques du Néolithique moyen. Le territoire dépendait probablement au départ de la ville de Mendolito, près d’Adrano, puis il serait ensuite passé sous l’hégémonie de Syracuse. De cette époque nous restent une série de maisons rectangulaires de type grec, accompagnées de vastes zones, délimitées par des murs de pierre, dont l’usage n’est pas encore clair. Vers la fin du Néolithique, la population devient plus nombreuse et les traces ne se limitent pas aux grottes, de fait plusieurs tombes de l’époque ont été découvertes dans la contrada Balze Soprane, alors que l’on construisait un gazoduc. Toutes ces trouvailles attestent d’une présence humaine constante entre la fin de l’âge du cuivre et l’âge du bronze.